Articles récents

Les représentants des employeurs réaffirment leurs positions en matière de SST

  • Imprimer

12/07/17Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

Lors d'une conférence sur les conditions de travail, organisée à Bruxelles par la Commission européenne en avril 2014, Business Europe qui représente les employeurs européens a rappelé ses positions sur la prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) et des risques psychosociaux (RPS). La directrice générale de Business Europe, Thérèse de Liedekerke, s'est appuyée sur les résultats de la dernière enquête d'EUROFOUND pour montrer que des efforts avaient été accomplis. En effet, d'après cette enquête, 84% des travailleurs européens considèrent que leurs conditions de travail sont bonnes, y compris leurs horaires de travail et la santé et la sécurité au travail. 

Madame de Liedekerke a réaffirmé la position de son organisation à propos d'éventuels nouveaux textes législatifs en SST. Pour elle, il existe déjà un vaste corpus législatif européen en matière de SST (24 directives au total) et l’application complète de ces textes doit avoir la priorité sur de nouvelles législations. Elle estime, par ailleurs, que "les employeurs prennent leurs responsabilités au sérieux et des progrès sont réalisés avec une baisse du nombre des accidents du travail. Entre 2008 et 2011, le nombre des accidents a diminué de 14% et celui des accidents mortels de 16% dans l’UE-27 (Eurostat)". 

En ce qui concerne la prévention des risques psychosociaux (RPS), Madame de Liedekerke rappelle que les partenaires sociaux ont mis au point des outils importants pour aider les entreprises et les salariés à y faire face dans les accords européens sur le stress professionnel et sur la prévention de la violence et du harcèlement.

Lors de cette conférence, d'autres points ont été abordés, tels que l'anticipation et la gestion des restructurations ou la conciliation entre vie professionnelle et vie privée.