Articles récents

La CES dit stop au cancer professionnel

  • Imprimer

1/04/16Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

La Confédération européenne des syndicats (CES) appelle l’UE à arrêter de tergiverser et d’enfin agir pour en finir avec le cancer sur les lieux de travail.

Elle dénonce le fait que la directive de 2004 relative à l'exposition à des agents cancérigènes ou mutagènes au travail est en révision depuis 12 ans sans qu'aucun changement n'y ait été apporté. Pourtant, 100 000 personnes dans l’UE meurent chaque année du cancer lié à une exposition professionnelle ; c’est la cause la plus répandue de décès liés au travail.

Aussi la CES demande-t-elle à la présidence néerlandaise de l'Union de tenir sa promesse faite en début de mandat, c'est-à-dire s'engager à ce que la directive soit amendée et que des valeurs limites d'exposition industrielle pour 50 des substances responsables de cancers professionnels soient définies. À l'heure actuelle, la directive définit des valeurs limites pour seulement 3 substances.

Elle demande aussi à la Commission européenne d’appliquer ces limites d’ici à fin 2016 plutôt que d’attendre 2020 comme proposé. "La Commission doit mettre fin à ses atermoiements, attendre jusqu’en 2020 est irresponsable et inacceptable", a déclaré Esther Lynch, Secrétaire confédérale de la CES.

Infographie "Stop au cancer sur les lieux de travail"

Rapport sur les substances qui devraient avoir des valeurs limites d’exposition sur les lieux de travail