Articles récents

Un accord cadre européen sur le vieillissement actif au travail

  • Imprimer

23/03/17Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

Après neuf mois de négociations, les représentants des employeurs et des salariés européens ont signé, le 8 mars 2017, un accord-cadre qui vise à faciliter la participation active des travailleurs plus âgés au marché du travail jusqu'à l'âge de la retraite et à favoriser une approche intergénérationnelle.

Les signataires - BusinessEurope, UEAPME, CEEP et CES - ont voulu assurer des milieux de travail sains, sûrs et productifs pour permettre aux travailleurs de travailler jusqu'à l'âge légal de la retraite.

Le texte doit faciliter le transfert de connaissances et d'expériences sur le lieu de travail entre les générations. Il souligne les outils et mesures nécessaires pour les partenaires sociaux et les responsables de ressources humaines en vue d'un veilissement actif dont ceci en matière de santé et sécurité au travail :

  • l'ajustement des processus et lieux de travail,
  • la distribution / répartition des tâches entre les travailleurs,
  • les stratégies de prévention et d'évaluation des risques efficaces, en tenant compte des obligations légales, y compris la formation de tous les travailleurs aux règles de santé-sécurité sur le lieu de travail,
  • la promotion volontaire de la santé, y compris, par exemple, par des actions de sensibilisation,
  • le renforcement des connaissances de la gestion aux niveaux appropriés afin de relever les défis et solutions possibles dans ce domaine,
  • les mesures prenant en compte la santé physique et psychologique des travailleurs,
  • l'examen des mesures entre la direction et les représentants de la santé et la sécurité, conformément aux exigences législatives existantes.

Accord cadre