Articles récents

Les émissions diesel au travail sont une cause importante de cancers du poumon

  • Imprimer

15/11/17Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

Les résultats d'une étude suédoise publiés en juin 2017 confirment que l'exposition professionnelle aux moteurs diesel est une cause importante de cancers du poumon, notamment les carcinomes squameux (qui se développent à partir des muqueuses du poumon) et les carcinomes indifférenciés à grandes cellules.

La recherche a permis d’établir qu'au-dessus d’une exposition à 33 µg/m³ de carbone élémentaire (une des composantes des émissions de moteur diesel), le risque de développer un cancer du poumon est accru de 65% par rapport aux travailleurs non exposés.

La question des émissions de moteur diesel est actuellement au centre des débats concernant la révision de la directive "cancérogènes". Une première révision de celle-ci en mai 2016 suivie par une deuxième présentée en janvier 2017 est actuellement en discussion au Parlement européen. La Commission européenne refuse de faire entrer cet agent cancérogène dans le champ d’application de la directive. Les organisations syndicales sont en faveur de l’application de la directive à ces travailleurs et de la détermination d’une valeur limite destinée à réduire de manière significative les expositions actuelles.

En tenant compte de la totalité de la vie professionnelle, ce sont près de 20 millions de travailleurs qui sont menacés par ce risque en Europe. La balle est désormais dans le camp du Parlement européen qui doit amender les propositions de la Commission au cours des prochains mois.

En savoir plus
Conférence de l'ETUI sur les cancers, 14-15 novembre 2017