Articles récents

BELGIQUE : depuis sa création, le Fonds amiante a reconnu un peu plus de 2000 cas

  • Imprimer

4/03/15Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn
medecins-radioLe Fonds amiante (AFA) a été créé le 1er avril 2007 au sein du Fonds des maladies professionnelles. Il indemnise les victimes de mésothéliome et d’asbestose (ou des épaississements pleuraux diffus bilatéraux), deux maladies liées à l'exposition à l’amiante.

Le mésothéliome est un cancer de la plèvre qui entraîne la plupart du temps le décès de la victime dans l’année suivant sa déclaration. Sur les 1360 victimes indemnisées pour cette pathologie, 993 l’ont été suite à une exposition professionnelle à l’amiante. Le secteur le plus touché est évidemment le secteur de transformation de l'amiante. Mais les victimes sont aussi des plombiers, des soudeurs, des ouvriers métallurgistes, des travailleurs de la construction ou des dockers. Les 367 autres victimes non-professionnelles ont contracté la maladie parce qu’elles habitaient dans la banlieue proche d’une usine, parce que leur conjoint travaillait dans une usine d’amiante ou parce qu’ils utilisaient de l’amiante dans le cadre de leur hobby.

Pour l’ensemble de ces victimes de mésothéliome, l’AFA a pris 2213 décisions positives. Cela peut être une décision d’attribution d’une rente mensuelle de 1723.05 euros à la victime elle-même, comme celle d’un capital attribué au conjoint, ex-conjoint ou enfant après le décès. Un conjoint se voit attribuer, par exemple un capital unique de 34.461 euros.

L'asbestose est une fibrose du poumon qui est souvent associée à un essoufflement progressif au fur et à mesure de l'évolution de la maladie. Celle-ci est aussi inguérissable mais la plupart du temps, l’issue n’est pas mortelle, heureusement. Une victime d’asbestose touche un montant mensuel de 17,23 euros par % d’incapacité.

La plupart des victimes développent ces maladies entre 65 et 74 ans. Les maladies se déclarent 20 à 40 ans après l’exposition à l’amiante de la victime. Le fait que l’on ait utilisé beaucoup d’amiante en Belgique dans les années 70 et 80 rend évidemment ces maladies toujours très actuelles.

En terme de budget, depuis la création du Fonds amiante, le montant des indemnisations s’élève à environ 68 millions d’euros. Les victimes ont reçu 38 millions d’euros pour 30 millions aux ayants-droit.

Le Fonds amiante est financé de manière égale par l’Etat et les entreprises. Dans la mesure où une réserve financière a été prévue dans le budget de l’AFA, le Fonds pourra faire face dans les années à venir à une éventuelle augmentation des victimes des maladies liées à l’amiante.

“Critères de reconnaissance et d’indemnisation des pathologies liées à l’amiante dans le cadre du Fonds amiante” sur http://www.fmp-fbz.fgov.be/web//afa/pdf/afabrochuref.pdf