Articles récents

BELGIQUE : signature d’un mémorandum sur l’amiante

  • Imprimer

25/08/15Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn
Suite aux discussions qui ont eu lieu lors des réunions du Forum amiante, les partenaires sociaux du secteur de la construction et l’Institut de prévention Navb-Cnac ont signé un mémorandum le 18 juin 2015 pour réclamer une attention accrue sur la problématique de l’amiante et défendre une approche plus responsable lors des travaux de désamiantage.

Les partenaires sociaux "ont la conviction que les risques de l'amiante sont insuffisamment connus". Ils demandent la constitution et la publication sur le site du ministère chargé de l’emploi d’une liste d’entreprises qui font suivre une formation appropriée à leurs travailleurs réalisant des "traitements simples" pour l’enlèvement de matériaux en amiante. Actuellement, ce type de travaux ne nécessite pas d’agrément particulier, contrairement à d’autres techniques d’enlèvement. Les partenaires sociaux font cette demande car ils constatent qu’il existe une concurrence déloyale, notamment chez les couvreurs, les installateurs sanitaires et les installateurs de chauffage central. En effet, certaines entreprises ne respectent pas les dispositions règlementaires et embauchent bien souvent une main d’œuvre étrangère qui ne comprend pas les consignes de sécurité.
Les partenaires sociaux listent également une série de recommandations sur l’introduction d’une attestation amiante lors de la vente d’un immeuble, ou sur la transmission obligatoire de l’inventaire amiante au coordinateur de sécurité et pas seulement à l’entrepreneur.
Les partenaires sociaux espèrent ainsi que le risque amiante sera mieux pris en compte.