Articles récents

ESPAGNE : un juge reconnaît l’incapacité permanente d'une sage-femme pour burn out

  • Imprimer

31/03/16Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn
Le Tribunal chargé des affaires sociales nº 10 de l’île de Grande Canarie a reconnu une incapacité permanente totale ouvrant droit à l’attribution d’une allocation à une sage-femme âgée de 40 ans, considérant que les fonctions qu’elle occupait au sein du Service de santé des Canaries lui ont causé des troubles ayant entraîné un burn-out

La sage-femme avait fait valoir qu’elle subissait depuis dix ans une situation au travail - compétition avec d’autres travailleurs du Service de santé des Canaries, précarité personnelle et surcharge de travail - ayant entraîné plusieurs arrêts. Elle a décrit sa situation au juge comme étant "un mélange de burn-out" et de harcèlement de la part de certains de ses chefs. 

Le juge a considéré comme prouvé que la sage-femme a "vécu une situation d’injustice au travail pendant la pratique de son métier", accompagnée d’un épuisement physique et mental, et d’un sentiment de frustration professionnelle. Cela a entraîné chez la sage-femme "une difficulté à s’adapter à son travail habituel dans une salle d’accouchement". 

"L’expert psychiatre a conclu à l’existence d’un épuisement qui s’est prolongé dans le temps et qui a miné les mécanismes de défense de la personne, ayant une incidence en dehors de son activité professionnelle stricte, dans d’autres domaines de sa vie. Cet épuisement s’est finalement transformé en un burn-out", soutient le magistrat Javier Ramón Díez Moro. 

Le juge conclut sa décision en disant que le maintien de la demanderesse à son poste de travail actuel l’empêche "d’évoluer correctement" et la fait "rechuter". C’est pour cette raison qu’il considère recevable de reconnaître son incapacité permanente totale, ce que la Sécurité sociale lui refusait.