Articles récents

ESPAGNE : un programme "alerte accidents" pour les entreprises à forte sinistralité

  • Imprimer

20/10/17Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

Plus d’une centaine d’entreprises andalouses ayant connu au moins deux accidents du travail graves ou un accident mortel ont adhéré au programme "Alerte accidents" mis en place par le Secrétariat chargé de l’Emploi d’Andalousie. 

Des techniciens des Centres de prévention des risques professionnels du Gouvernement autonome andalous conseillent et apportent un support technique à ces entreprises, notamment pour repérer et corriger les défaillances mais aussi suivre les actions qu'elles ont engagées pour prévenir la sinistralité. Leur intervention démarre au plus tard six mois après la survenue d’un accident et s’étend normalement sur une durée d’un an.

La participation des entreprises à cette initiative est volontaire. Au cours des prochains mois, elle pourrait augmenter puisqu'une liste des entreprises qui remplissent les critères de participation est établie chaque mois.

Parallèlement, les autorités en matière d’Emploi évalueront la baisse de la sinistralité dans les entreprises participantes, à l’instar de ce qui se fait dans le cadre d’autres programmes de contrôle similaires, tels que le Plan de contrôle des entreprises à plus fort indice de sinistralité (Paemsa). Ces programmes ont en effet permis de réduire les chiffres absolus des accidents de plus de 40 % et le taux d’incidence de plus de 50 %.

"Alerte accident" résulte de la hausse du taux d’incidence des accidents enregistrée en Andalousie en 2016 qui avait été associée à une amélioration de l'activité économique, à la réapparition d’activités ayant des facteurs de risque intrinsèques plus importants et à la précarisation des conditions de travail.

En savoir plus (en espagnol)