Articles récents

Les orientations stratégiques 2017-2018 du CoS SST d'AFNOR

  • Imprimer

23/01/17Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn
Le Comité d’orientation stratégique "Santé et sécurité au travail" (CoS SST) d’AFNOR a présenté ses nouvelles orientations 2017-2018. Deux nouveautés sont à noter : celles-ci couvrent non pas une mais deux années et viennent en support aux axes du Plan Santé et sécurité au travail 2016-2020 (PST3). Ce plan, issu d’une étroite concertation entre l’Etat, les partenaires sociaux et l’assurance "accidents du travail / maladies professionnelles", donne la priorité à la prévention primaire et au développement d’une culture de prévention.

Ainsi, le CoS SST :
  • agira en amont sur la conception des équipements et lieux de travail, par exemple en veillant à renforcer la cohérence et la qualité des normes harmonisées ad hoc élaborées dans différentes enceintes. Il invitera également les commissions de normalisation à améliorer, dans les normes, les prescriptions relatives aux notices d’instructions pour les équipements de travail en intégrant le retour d’expérience des utilisateurs.
  • recensera et assurera la promotion des normes et travaux de normalisation destinés à accompagner les entreprises et les acteurs de la prévention dans l’évaluation des risques et l’analyse des situations de travail.
  • incitera les commissions de normalisation à intégrer les aspects ergonomiques pour la prévention des troubles musculosquelettiques.
  • invitera les commissions de normalisation à fournir aux entreprises des normes adaptées pour accompagner le vieillissement actif, tant pour analyser la situation que pour agir, par exemple en aménageant des postes de travail ergonomiques.
  • invitera les commissions de normalisation à contribuer aux travaux sur les équipements de protection individuelle (EPI) dits "intelligents" et sur leur compatibilité. Il effectuera une veille sur les travaux européens et internationaux pouvant impacter la santé-sécurité au travail, contribuant ainsi à aider les entreprises dans la mise en place d’une prévention efficace.
  • accordera une attention particulière aux risques émergents en assurant une présence active sur les thématiques susceptibles d’impacter la santé-sécurité au travail, telles que l’usine du futur, l’économie circulaire ou les services.
  • recensera les documents normatifs sur les garde-corps, échelles, échafaudages et sur la conception des lieux de travail en support à l’axe du PST3 visant à renforcer la conception en sécurité des chantiers et autres lieux de travail et assurer la promotion d’un environnement de travail favorable à la santé.