ITALIE : 4 morts dans une usine de traitement des déchets

28/10/14Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn
usine dechetsL’un des accidents les plus dramatiques de ces 5 dernières années, a mis en lumière les dangers liés au secteur du traitement des déchets et au travail en espace confiné.

Quatre opérateurs sont morts, le 22 septembre 2014, à la suite d’une intoxication au dioxyde de soufre, dans une usine de traitement des déchets, à Adria. L’un de leurs collègues se trouve, également, dans un état grave. Cet accident est survenu alors que les 5 opérateurs déversaient de l’acide sulfurique dans une citerne contenant déjà de l’ammoniaque. Le mélange entre les 2 produits aurait provoqué des fumées, tuant sur le coup 4 des 5 hommes qui ne portaient pas de masque de protection.

Le procureur de la République a ouvert une enquête pour homicide involontaire afin de déterminer les causes du drame. Les premières constatations mettraient en évidence des lacunes au niveau de la formation du personnel et de l’utilisation des équipements de protection individuelle. Par ailleurs, le cycle de production n’aurait pas été correctement suivi. L’acide sulfurique et l’ammoniaque n’auraient jamais dû être mélangés.
Les syndicats ont demandé l’ouverture d’un débat national sur la sécurité au travail. La ville d’Adria, choquée par l’accident, a annoncé une journée de deuil.

En savoir plus (en italien)