FINLANDE : bilan des maladies professionnelles les plus déclarées et reconnues en 2012

12/07/17Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

Dans son rapport publié en décembre 2014, le FIOH fait le point sur les maladies suspectées et reconnues comme étant d'origine professionnelle en Finlande en 2012. Ainsi 4404 cas ont été enregistrés au Registre finlandais des maladies professionnelles, soit 18 cas pour 10 000 employés. Un chiffre en baisse de 6% par rapport à 2011. Arrivent en tête des maladies déclarées et reconnues, les pertes d'audition liées au bruit, les maladies de peau et les allergies respiratoires.

Le taux de reconnaissance des maladies professionnelles déclarées auprès de l'ensemble des compagnies d'assurance(1) était de 40% ; voire davantage pour ce qui est des pertes d'audition dues au bruit et des maladies liées à l'aimante, mais moins en ce qui concerne l'asthme.

La maladie la plus reconnue et suspectée comme professionnelle est la perte d'audition liée au bruit, avec 1066 cas déclarés et un cas sur deux reconnu comme maladie professionnelle. Les hommes sont dix fois plus concernés que les femmes. Dans la majorité des cas, la perte d'audition n'a pas entraîné d'indemnisation.

Il y a eu 944 cas de maladies de la peau suspectés et reconnus, dont 28% étaient des dermatites allergiques de contact et 23% des dermatites de contact irritatives. Le taux de reconnaissance a été de 36%.

Au total, 874 cas d'allergies respiratoires ont été déclarés, dont 662 cas d'asthme. Les femmes sont les premières concernées (68%), notamment celles âgées de 19 à 45 ans. Le taux de reconnaissance des maladies respiratoires allergiques a été de 12%.

Les maladies liées à l'amiante suspectées et reconnus ont représenté 726 cas, dont 509 de plaques pleurales, 62 d'asbestoses et 121 des cancers.

Enfin arrivent les troubles musculo-squelettiques (TMS), avec 465 cas enregistrés, dont la moitié étaient des épicondylites, suivis des ténosynovites / péri-tendinites, puis les syndromes du canal carpien. Le taux moyen de reconnaissance des TMS était de 37%.

Lire le rapport (en anglais)

(1) En Finlande, l'assurance contre les accidents du travail et les maladies professionnelles relève de compagnies privées