ITALIE : forte baisse des accidents du travail dans la construction

17/04/15Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn
EchaffaudagesLes accidents sont plus fréquents et plus graves dans le secteur de la construction que dans les autres secteurs d’activité. Or, entre 2009 et 2013, le nombre de cas déclarés et le nombre de cas reconnus a fortement baissé (-46 %).

Ces cinq dernières années, le nombre de déclarations d’accidents dans le secteur de la construction est passé de plus de 83 000 en 2009 à 45 000 en 2013. Durant la même période, le nombre de cas reconnus est passé de 72 000 à 38 000, soit une baisse de 46,7 %, qui dépasse de près de 20 points celle enregistrée dans l’industrie et les services (- 27 %).

Cette baisse résulte de la mise en œuvre de mesures de sécurité plus efficaces dans les entreprises, mais aussi d’une conjoncture économique difficile. En effet, les niveaux de production dans le bâtiment ont connu ces dernières années une baisse continue qui a atteint 10,8 % en 2012 et 13,5 % en 2013. Le nombre d’actifs dans le secteur a baissé lui aussi, passant sous la barre de 1,6 million en 2013 (- 5 % par rapport à 2012).

Les accidents survenus dans la construction sont donc moins nombreux que par le passé mais ils sont souvent plus graves que dans les autres secteurs. Ainsi, les accidents ayant entraîné une incapacité permanente représente 12 % dans le bâtiment, contre 8% pour l’ensemble des secteurs. Ce sont les activités principalement manuelles et l’utilisation d’outils dangereux et de machines lourdes qui exposent les travailleurs de ce secteur à un risque supérieur d’accident, avec des conséquences plus graves que la moyenne.

En savoir plus (en italien)