BELGIQUE : 1 chantier de construction sur 2 mis à l’arrêt lors d’une opération de l’Inspection du travail

8/07/15Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

Le 18 juin 2015, l’Inspection du travail a mené, sur tout le territoire, une opération coup de poing visant à contrôler les chantiers de construction. Les 140 inspecteurs se sont concentrés sur les PME/TPE et sur les infractions les plus lourdes à l’origine des accidents du travail les plus graves. Ainsi, les risques liés aux échafaudages, et plus généralement aux chutes de hauteur, ont été au cœur de ces contrôles.

Le bilan de l’opération est plutôt négatif en termes de prévention :

  • seuls 20% des employeurs étaient en règle,
  • dans 50% des cas, les inspecteurs ont fait arrêter le chantier,
  • dans 30% des cas, un avertissement écrit a été adressé à l’employeur,
  • 5 procès-verbaux à l’attention des autorités judiciaires ont été dressés.

Le Service fédéral « Emploi, travail et concertation sociale », équivalent du ministère français chargé de l’Emploi, appelle le secteur à prendre ses responsabilités et à se mobiliser, rappellant qu’un accident mortel sur quatre s'y produit. Une campagne de sensibilisation devrait être prochainement menée et des contrôles réalisés à la fin de l’année 2016.
En savoir plus