Actu Communautaire|28/07/20

8 études de cas sur les TMS chroniques et le travail

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > 8 études de cas sur les TMS chroniques et le travail

Ce rapport de l’EU-OSHA présente les études de cas de personnes atteintes de troubles musculo-squelettiques chroniques (TMS) qui ont réussi à reprendre le travail après un arrêt maladie ou qui ont continué à travailler malgré leurs TMS.

Les travailleurs représentent des organisations, des secteurs et des pays européens divers. L’objectif est d’identifier les bonnes pratiques, telles que l’intervention précoce, le soutien des supérieurs et des collègues et une communication ouverte.

Des mesures simples permettent souvent aux personnes de continuer à travailler. L’analyse porte également sur la transférabilité des interventions à d’autres organisations et les avantages de retenir les travailleurs expérimentés.

Résumé du rapport
Rapport complet

Découvrez d’autres actualités

Actu Pays

22/09/23

FINLANDE : le nombre d’accidents du travail a augmenté en 2021

En 2021, plus de 91 159 accidents du travail se sont produits en Finlande, soit environ 4 500 de plus qu'en 2020. Comme l'année précédente, ce sont les travailleurs de la construction (10 787), les travailleurs des services de soins et de santé (9 367) et les travailleurs des ateliers d'usinage et de fonderie (7 162) qui ont été les plus concernés.

Actu Pays

08/09/23

BELGIQUE : ce qu’il faut retenir des maladies professionnelles en 2022

En 2022, environ 38 500 personnes ont été indemnisées pour une incapacité permanente due à une maladie professionnelle (MP). Et près de 13 000 travailleurs (secteur privé et administrations provinciales ou locales, APL) ont introduit une demande d'indemnisation ; 211 décès ont été reconnus, dont 73 % dus à l'amiante, 17 % à la silicose et 10 % à d'autres maladies. C'est ce que révèle le “Rapport statistique maladies professionnelles” 2022 de Fedris.