Actu Pays|08/12/23

ALLEMAGNE : “Nous pouvons et devons utiliser l’IA pour rendre le travail plus sûr”

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > ALLEMAGNE : “Nous pouvons et devons utiliser l’IA pour rendre le travail plus sûr”

“L’intelligence artificielle (IA) aura un impact significatif sur le monde du travail et sur la sécurité au travail. Nous pouvons et devons l’utiliser pour rendre le travail plus sûr” a déclaré Stefan Hussy, directeur général de la DGUV, l’assurance légale accident allemande, laquelle utilise déjà l’IA à diverses fins.

En effet, la BG ETEM mène par exemple le projet Reha Plus, où l’IA aide à identifier précocement les victimes d’accident nécessitant une réadaptation. Elle évalue également près de 50 000 accidents chaque semaine selon des critères uniformes, une tâche impossible manuellement. À l’hôpital des accidents de Berlin, des radiologues utilisent l’IA depuis 2021 pour détecter rapidement les hémorragies cérébrales, avec un projet similaire en cours pour les blessures à la colonne vertébrale. On peut citer encore le projet ENTRAPon, financé par la DGUV, qui utilise l’IA pour reconnaître des schémas d’accidents, de quasi-accidents, de trébuchement, de glissade et de chute, permettant des prédictions.

Dans le domaine administratif, l’assurance sociale qui utilise l’IA a une responsabilité particulière, car elle traite des données sensibles et prend des décisions impactant directement les entreprises et les salariés. “Il est crucial que l’IA ne serve qu’à préparer des décisions de base, avec des humains capables de les prendre et de les comprendre”, rappelle le Dr Hussy.

D’ailleurs, la DGUV participe au “Réseau IA dans l’administration du travail et des affaires sociales” dirigé par le ministère BMAS qui a élaboré “des lignes directrices obligatoires pour l’utilisation de l’IA dans la pratique officielle”. Elle salue également le projet gouvernemental d’élaborer une loi à ce sujet ainsi que le futur règlement européen sur l’IA.

En savoir plus

Découvrez d’autres actualités

Actu Eurogip

27/02/24

“Santé-sécurité au travail en Europe : où en est-on ?”

Alors, on en est où en matière de santé et de sécurité au travail en Europe ? C'est la question que nous avons posée à William Cockburn Salazar, le nouveau directeur exécutif de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA), dans le 1er épisode des Discussions d'EUROGIP.

Actu Communautaire

21/02/24

Psychologie de la santé au travail : l’appel à candidatures pour le prix Eusebio-Rial-González est ouvert

L'EU-OSHA et l'Académie européenne de psychologie de la santé au travail (EAOHP) ont lancé l'appel à candidatures pour le prix “Eusebio Rial-González Innovation & Practice Award in OHP” 2024. Celui-ci récompense tout chercheur ou praticien dont les travaux ont apporté une contribution considérable et innovante à la psychologie de la santé au travail.