Actu Communautaire|27/05/15

Amiante : au moins un Européen sur trois est exposé

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > Amiante : au moins un Européen sur trois est exposé

amiante toitureEn 2010, les 53 États membres de l’OMS dans la région Europe s’étaient engagés à mettre en place, d’ici fin 2015, des législations pour éliminer les maladies liées à l’amiante.  Hors, on constate aujourd’hui que 15 pays n’ont toujours pas interdit l’utilisation de toutes les formes d’amiante. Il s’agit principalement des anciennes républiques soviétiques où l’amiante y est utilisé dans les matériaux de construction. Ainsi, sur les 900 millions d’Européens, environ 300 millions seraient exposés (dans leur milieu de travail et dans l’environnement) à la fibre tueuse.

“Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre près de 15 000 vies chaque année en Europe, surtout des travailleurs, en raison des maladies causées par une exposition à l’amiante” a déclaré Mme Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe lors de la présentation du rapport. “Nous exhortons tous les pays à remplir les engagements pris en 2010 et à élaborer pour la fin de l’année des politiques qui permettront d’éliminer les maladies liées à l’amiante en Europe” a-t-elle ajouté.

En savoir plus (en français)

Découvrez d’autres actualités

Actu Communautaire

17/01/22

Nouveau film : Napo aux prises avec des robots au travail

“Pensez numérique, pensez sécurité et santé.” Tel est le message du nouveau film avec la mascotte de prévention Napo. Ce film décrit certaines des technologies robotiques émergentes, les types d'accidents associés, les principaux dangers et la manière dont ils peuvent être contrôlés.

Actu Pays

14/01/22

ALLEMAGNE : une évaluation approfondie de la campagne “Kommitmensch”

Le projet était ambitieux. Sous le slogan “kommmitmensch” que l'on pourrait traduire par “viens avec moi”, la DGUV ainsi que les associations professionnelles et caisses d'assurance accident ont mené conjointement une campagne sur 4 ans pour accroître la culture de prévention dans les entreprises, PME notamment. Cette campagne fait aujourd'hui l'objet d'une évaluation approfondie. Ce qui n'est pas si courant.