Actu Normalisation|18/08/16

Août 2016 : quoi de neuf en normalisation SST ?

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > Août 2016 : quoi de neuf en normalisation SST ?

EUROGIP publie le résultat de la veille qu’il exerce dans le cadre de son activité Normalisation en santé-sécurité au travail (SST) – publications de normes, nouveaux sujets inscrits au programme normalisation et consultations – pour les mois de juillet et août 2016. N’hésitez pas, si vous êtes intéressé par le sujet, à vous positionner et à participer.

Publication des normes SST suivantes

  • ISO 14122-7, 10, 12, 13 et 14 : Appareils de protection respiratoire – Méthodes d’essai et équipement d’essai
    Partie 7 : Méthodes d’essai pratique de performance
    Partie 10 : Résistance à la combustion, à la flamme, à la chaleur radiante et à la chaleur
    Partie 12 : Détermination du travail respiratoire en fonction du volume respiratoire et détermination des pics de pressions respiratoires
    Partie 13 : Appareils de protection respiratoire à gaz respirable régénéré et appareils de protection respirable pour utilisation particulière telle que l’évacuation de mines – Tests consolidés pour concentration de gaz, température, humidité, travail respiratoire, élastance, résistance respiratoire et durée
    Partie 14 : Mesurage du niveau sonore
  • NF EN 1672-1 : Machines pour les produits alimentaires – Notions fondamentales
    Partie 1 : Prescriptions de sécurité

Nouveaux travaux de normalisation SST

Les nouveaux sujets sont inscrits au stade préliminaire CEN ou ISO, ou soumis au vote d’approbation ISO. Il peut être question du lancement de nouveaux travaux comme de la réactivation d’un sujet/groupe de travail.

  • Révision de la norme prEN ISO 11393 : Vêtements de protection pour utilisateurs de scies à chaîne tenues à la main
    Partie 1 : Banc d’essai à volant d’inertie pour les essais de résistance à la coupure par une scie à chaîne
    Parties 2 à 6 : Méthodes d’essaiet exigences pour protège-jambes, chaussures, gants de protection, guêtres de protection et vestes de protection
  • EN 15165/A1 : Machines pour les produits alimentaires – Formeuses – Prescriptions relatives à la sécurité et à l’hygiène – Amendement 1
    EN 13870/A1 : Machines pour les produits alimentaires – Portionneuses
    – Prescriptions relatives à la sécurité et à l’hygiène – Amendement 1
    EN 12463/A1 : Machines pour les produits alimentaires – Machines à pousser et machines auxiliaires
    – Prescriptions relatives à la sécurité et l’hygiène – Amendement 1
  • EN ISO 19014 : Engins de terrassement – Sécurité
    Partie 2 : Conception et évaluation des systèmes électrique et électronique de commande de la machine liés à la sécurité
    Partie 4 : Conception et évaluation du logiciel et de la transmission pour les parties relatives à la sécurité du système de commande
    Partie 5 : Analyse du risque et tableaux des niveaux de performance des engins (PL)
  • prEN 12609 : Bétonnières portées – Prescriptions de sécurité
  • ISO 23482-1 et 2 : Robotique – Application de l’ISO 13482 (Robots et composants robotiques – Exigences de sécurité pour les robots de soins personnels) – Méthodes d’essai relatives à la sécurité et guipe d’application
  • ISO 21455 : Plateformes élévatrices mobiles de personnel – Commandes de l’opérateur – Forces manœuvre déplacements, emplacements et modes de fonctionnement
  • prNF ISO 15870 : Chariots de manutention automoteurs – Signaux de sécurité et de danger – Principes généraux
  • prNF ISO 22915-11, 12, 14, 24 : Chariots de manutention – Vérification de la stabilité
    Partie 11 : Chariots de manutention à portée variable
    Partie 12 : Chariots à portée variable manutentionnant des conteneurs de 6 m (20 ft) de long et plus
    Partie 14 : Chariots tous terrains à portée variable
    Partie 24 : Chariots à portée variable rotatifs tout-terrain

Demande de normalisation 

Il s’agit d’une demande émanant de la Commission européenne à un ou plusieurs organismes européens de normalisation afin de soutenir une directive et ainsi devenir une norme harmonisée. Si celle-ci est conforme aux exigences de la législation de l’UE, sa référence est publiée au Journal officiel de l’Union européenne, ce qui lui confère une présomption de conformité.

Projet final de demande de normalisation au CEN et au CENELEC pour les normes harmonisées au titre de la Directive 2014/30/UE relative à la compatibilité électromagnétique. Le Bureau technique du CEN (CEN/BT) a été invité à approuver ce projet concernant la compatibilité électromagnétique (CEM). Une proposition identique est faite au Bureau technique du CENELEC.

Demande de normalisation sur les ascenseurs et des composants de sécurité pour les ascenseurs en soutien à la Directive 2014/33/UE : le CEN/BT a approuvé le projet final de cette demande. Les travaux ont été attribués au CEN/TC 10 « Ascenseurs, escaliers mécaniques et trottoirs roulants » qui est chargé de l’établissement de règles de sécurité pour la construction et l’installation des ascenseurs et monte-charge ainsi que des escaliers mécaniques et trottoirs roulants.

Pour en savoir plus sur tous ces sujets, merci d’écrire à Saphia FORTASSI : fortassi@eurogip.fr

Découvrez d’autres actualités

Actu Communautaire

29/09/23

Travail à domicile et SST avec un nouvel outil OiRA

Le télétravail s'est fortement développé depuis la pandémie de COVID-19, transformant la manière dont les entreprises fonctionnent et les employés travaillent. Pour autant, la question de la sécurité et la santé au travail (SST) reste fondamentale. Un nouvel outil interactif d'évaluation des risques en ligne (OiRA) offre une solution pratique aux employeurs et aux télétravailleurs en les aidant à créer des espaces de travail à domicile plus sûrs et plus sains.

Actu Pays

26/09/23

SUÈDE : AT graves et arrêts maladie de longue durée dans l’industrie agroalimentaire

Les travailleurs de l'industrie alimentaire - environ 22 000 personnes en 2021 - courent un risque plus élevé d'accidents du travail (AT) graves que les autres groupes professionnels. Le risque moyen pour les années 2017-2021 était de 9,7 accidents du travail graves pour 1 000 salariés. Il était de 15,5 pour les bouchers, 8,9 pour les opérateurs de machines, qui ont connu les accidents du travail les plus graves, et de 5,3 pour les boulangers-pâtissiers.

Actu Pays

22/09/23

FINLANDE : le nombre d’accidents du travail a augmenté en 2021

En 2021, plus de 91 159 accidents du travail se sont produits en Finlande, soit environ 4 500 de plus qu'en 2020. Comme l'année précédente, ce sont les travailleurs de la construction (10 787), des services de soins et de santé (9 367) ainsi que des ateliers d'usinage et de fonderie (7 162) qui ont été les plus concernés.