Actu Pays|06/04/16

BELGIQUE : les demandes d’indemnisation pour MP en légère baisse

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > BELGIQUE : les demandes d’indemnisation pour MP en légère baisse

Selon le FMP, les demandes d’indemnisation pour maladies professionnelles dans le secteur privé ont baissé en 2015 par rapport à 2014 : 8559 demandes contre 9545. Une sur deux a concerné les tendinopathies et les affections du canal carpien.

Environ 62% des demandes d’indemnisation sont introduites par des hommes, âgés en moyenne de 53 ans ; les femmes, elles, sont âgées en moyenne de 47 ans. Les tendinopathies et les affections du canal carpien, avec respectivement 2835 et 1333 demandes sont toujours, malgré un léger tassement par rapport à 2014, en tête des demandes d’indemnisation. Viennent ensuite les maladies du dos, les pathologies articulaires, osseuses et discales.

En 2015, le FMP a pris davantage de décisions positives (reconnaissance de nouveaux cas de maladie professionnelle, toujours pour le secteur privé) qu’en 2014 : 3374 contre 3182. Parmi ces décisions, il a relevé 1052 incapacités permanentes de travail et 1808 temporaires, mais aussi 776 décisions de soins curatifs et 51 décisions d’aide d’une autre personne. Ces dernières sont toujours prises en complément d’une préalable incapacité permanente. Il est à noter que désormais, il y a près du double de décisions pour incapacité temporaire que pour incapacité permanente.

Les demandes des ayants droit (la famille proche) continuent à être en diminution régulière depuis 10 ans (1173 demandes en 2015). L’âge moyen des victimes au moment du décès est de 78 ans. Les proches de 370 de ces victimes ont reçu un avis positif du Fonds quant à leur indemnisation. Les cas les plus fréquents concernent toujours la silicose (181 décès) et les maladies de l’amiante (162 décès).

Découvrez d’autres actualités

Actu Eurogip

27/02/24

“Santé-sécurité au travail en Europe : où en est-on ?”

Alors, on en est où en matière de santé et de sécurité au travail en Europe ? C'est la question que nous avons posée à William Cockburn Salazar, le nouveau directeur exécutif de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA), dans le 1er épisode des Discussions d'EUROGIP.

Actu Communautaire

21/02/24

Psychologie de la santé au travail : l’appel à candidatures pour le prix Eusebio-Rial-González est ouvert

L'EU-OSHA et l'Académie européenne de psychologie de la santé au travail (EAOHP) ont lancé l'appel à candidatures pour le prix “Eusebio Rial-González Innovation & Practice Award in OHP” 2024. Celui-ci récompense tout chercheur ou praticien dont les travaux ont apporté une contribution considérable et innovante à la psychologie de la santé au travail.