Actu Communautaire|23/03/21

Comment travailler avec des rhumatismes et des TMS chroniques

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > Comment travailler avec des rhumatismes et des TMS chroniques

Une nouvelle fiche d’information de l’EU-OSHA porte sur les maladies rhumatismales et les troubles musculosquelettiques (TMS) chroniques. Ces pathologies sont fréquentes et le deviendront encore davantage avec le vieillissement de la population active. Trop souvent, elles conduisent à un abandon précoce du travail. Pourtant, de nombreux ajustements sont faciles et peu coûteux à mettre en œuvre.

Le soutien des employeurs est important. Ils ont d’ailleurs des responsabilités vis-à-vis des personnes handicapées en termes d’égalité des chances mais aussi de prévention des risques professionnels. “En rendant les lieux de travail plus accessibles à tous les travailleurs, par exemple lors de l’achat d’équipements, de la planification des tâches ou de la modification des bâtiments, on réduit la nécessité de procéder à des adaptations individuelles.”

L’EU-OSHA rappelle l’importance d’une intervention précoce et d’un accès rapide aux conseils. Le dialogue et des “conversations ouvertes” sont également primordiaux. Du côté des ajustements, l’Agence préconise de trouver d’autres façons d’effectuer les tâches, d’adapter les équipements, de modifier les horaires de travail, exemples à l’appui. Certains peuvent n’être que temporaires. Il convient de les revoir avec le travailleur et de discuter de la nécessité éventuelle de procéder à d’autres ajustements.

L’application de ces conseils peut être bénéfique pour tout le personnel.

Télécharger la fiche (pdf en anglais)

Découvrez d’autres actualités

Actu Normalisation

30/01/23

Le Marché unique fête ses 30 ans

Créé le 1er janvier 1993, le marché unique européen fête cette année son 30e anniversaire. Or la normalisation joue un rôle central dans son bon fonctionnement et la libre circulation des biens, services, personnes et capitaux.