Actu Pays|17/04/15

DANEMARK : 30% des accidents de travail et des maladies professionnelles ne seraient pas déclarés

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > DANEMARK : 30% des accidents de travail et des maladies professionnelles ne seraient pas déclarés

La Confédération danoise des syndicats LO, consciente que la sous-déclaration concerne de nombreux pays de l’UE, a souhaité quantifier ce phénomène. Les auteurs de l’étude ont ainsi comparé les données sur les victimes d’accidents du travail et de maladies professionnelles soignées dans le service des urgences de l’hôpital d’Odense avec les déclarations enregistrées par la DWEA, l’Autorité danoise pour l’environnement de travail, entre 2003 et 2010.

Les résultats montrent que la moitié des 50 000 accidents du travail et maladies professionnelles survenus dans la zone géographique de l’hôpital d’Odense n’a pas été déclarée à la DWEA. Sur les 25 000 sinistres non déclarés mais traités dans le service des urgences, 15 000 étaient bénins. Les auteurs de l’étude les ont donc exclus du calcul du taux de sous-déclaration. Les 10 000 accidents ou maladies restants ajoutés aux 25 000 déclarés à la DWEA représentent vraisemblablement la grande majorité des accidents et maladies graves survenus dans la zone géographique de l’hôpital d’Odense entre 2003 et 2010. Cette hypothèse repose sur le fait que seul un tiers de l’ensemble des accidents et maladies sont généralement traités dans le service des urgences, les autres étant essentiellement pris en charge par les généralistes, les kinésithérapeutes, les dentistes… et non par les urgences. La majorité des TMS non traumatiques constituent un exemple type, comme les entorses qui font aussi partie des blessures qui sont les plus susceptibles d’être déclarées à la DWEA.

En conséquence, pour tous les accidents et maladies graves entraînant au moins un jour d’absence, la meilleure estimation de la sous-déclaration est probablement d’environ 30%.

Découvrez d’autres actualités

Actu Pays

28/05/24

PAYS-BAS : travailler en toute sécurité et sainement par temps chaud

La sécurité est une priorité pour l'entreprise de construction BAM, y compris contre les risques liés à la chaleur et au soleil. Aussi dispose-t-elle d'un protocole spécifique : protection, gilets avec gel rafraîchissant, pauses plus longues, matériel de sensibilisation, eau et crème solaire à volonté…

Actu Pays

28/05/24

ALLEMAGNE : une journée d’action nationale contre la chaleur

Le stress thermique est souvent sous-estimé. La chaleur peut non seulement limiter les performances des employés, mais aussi, dans certains cas, mettre leur vie en danger, notamment lors de travaux physiques pénibles. Aussi de nombreuses organisations fédérales et étatiques organisent une journée d'action nationale contre la chaleur le 5 juin 2024.