Actu Pays|31/12/20

DANEMARK : cancer et travail de nuit

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > DANEMARK : cancer et travail de nuit

Désormais, des cas spécifiques de cancer de la prostate et de cancer colorectal résultant du travail de nuit peuvent être soumis au Comité des maladies professionnelles. Ils s’ajoutent ainsi au cancer du sein lié au travail de nuit qui continuent de l’être en vue d’une reconnaissance éventuelle du caractère professionnel de la pathologie.

Dans tous les cas, une évaluation au cas par cas s’impose. En effet, les conclusions du CIRC, le Centre international de recherche sur le cancer, sur la cancérogénicité du travail de nuit posté (Vol.124) sur l’homme apportent des preuves encore limitées sur la question. La liste danoise des maladies professionnelles n’a donc pas été modifiée.

Ainsi, comme recommandé par l’Arbejdsmarkedets Erhvervssikring (AES), l’institution nationale chargée de traiter les cas de lésions professionnelles, le Comité des maladies professionnelles examinera les cas de cancer de la prostate, du côlon et du rectum résultant d’un travail de nuit pour décision.

Source (en danois)

Découvrez d’autres actualités

Actu Normalisation

30/01/23

Le Marché unique fête ses 30 ans

Créé le 1er janvier 1993, le marché unique européen fête cette année son 30e anniversaire. Or la normalisation joue un rôle central dans son bon fonctionnement et la libre circulation des biens, services, personnes et capitaux.