Actu Pays|25/08/22

DANEMARK : vers une réforme du système d’indemnisation des AT ?

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > DANEMARK : vers une réforme du système d’indemnisation des AT ?

Le gouvernement a pour ambition de parvenir à un accord dans les plus brefs délais sur une nouvelle réforme de l’indemnisation des accidents du travail (AT). L’objectif est de favoriser davantage de retours au travail, de réduire les délais de traitement des dossiers et d’assurer une indemnisation plus élevée.

Le gouvernement propose de mettre en place une allocation de formation. En effet, à peine la moitié des victimes sont autonomes cinq ans après l’accident. Cela permettrait aux travailleurs de se former faute de pouvoir exercer leur métier d’origine et de retrouver un emploi en cohérence avec leur capacité de travail. Dans le même temps, la proposition vise à améliorer la capacité de gain des personnes accidentées, mais aussi de réduire les dépenses d’indemnisation des employeurs et d’inciter ces derniers à améliorer l’environnement de travail.

Depuis 2004, plusieurs gouvernements ont tenté de mettre en place des réformes dans le domaine de l’indemnisation des accidents du travail, sans succès. “J’espère sincèrement que cette fois-ci, il sera possible de conclure un accord” a déclaré le ministre de l’Emploi, Peter Hummelgaard. Pour le gouvernement, soutenir les personnes blessées dans le maintien ou le rétablissement sur le marché du travail et à la communauté de travail est une priorité absolue. […] Fondamentalement, il est de la responsabilité des employeurs d’assurer un environnement de travail sain et sûr. Il est donc également raisonnable que les employeurs participent au financement d’un niveau de rémunération plus élevé.”

En savoir plus

Découvrez d’autres actualités

Actu Normalisation

30/01/23

Le Marché unique fête ses 30 ans

Créé le 1er janvier 1993, le marché unique européen fête cette année son 30e anniversaire. Or la normalisation joue un rôle central dans son bon fonctionnement et la libre circulation des biens, services, personnes et capitaux.