Actu Pays|15/01/21

ESPAGNE : l’anxiété d’une employée de supermarché reconnue comme AT

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > ESPAGNE : l’anxiété d’une employée de supermarché reconnue comme AT

La direction provinciale de l’Institut national de la sécurité sociale (INSS) de Biscaye a reconnu comme accident du travail “plusieurs périodes d’absence pour cause d’angoisse” d’une employée chargée de la gestion de deux supermarchés Eroski City de Muskiz.

Après plusieurs visites au centre de santé de la ville, l’employée a finalement été diagnostiquée par le service de psychiatrie comme souffrant d’anxiété et de dépression nécessitant un traitement médicamenteux. Les périodes d’arrêt maladie reconnues comme accident du travail vont du 8 octobre au 22 novembre 2018, du 20 mars au 9 juillet 2019 et du 26 août 2019 au 9 juillet 2020.

Fin 2019, l’Inspection du travail et la sécurité sociale de Biscaye ont reconnu “l’existence d’une situation de conflit au travail entre les parties”. Dès lors, la société a été prévenue qu’elle devait activer le protocole de résolution des conflits élaboré par le service de prévention.

Par ailleurs, le syndicat CC.OO. a demandé qu’une attention particulière soit accordée aux risques psychosociaux découlant des relations conflictuelles entre l’entreprise et les travailleurs dans le secteur du commerce où ces problèmes ont tendance à se produire fréquemment.

Source (en espagnol)

 

Découvrez d’autres actualités

Actu Communautaire

21/05/24

Déclaration sur l’avenir du socle européen des droits sociaux

Lors de la conférence de haut niveau mi-avril à La Hulpe, le Parlement européen, la Commission européenne, la Belgique au nom des 25 États membres de l'UE, le Comité économique et social européen, ETUC, SGI Europe, SME United et Social Platform ont signé une déclaration sur l'avenir du Socle européen des droits sociaux.