Actu Pays|31/01/20

ESPAGNE : “les maladies professionnelles sont les grandes absentes de la prévention des risques”

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > ESPAGNE : “les maladies professionnelles sont les grandes absentes de la prévention des risques”

En 2019, 27 343 cas de maladies professionnelles (MP) ont été déclarés via le système CEPROSS, soit 13,5 % de plus qu’en 2018. Les femmes sont davantage concernées que les hommes (14 146 cas contre 13 197) pour la 2e année consécutive, une tendance observée dès 2013.

Les agents physiques sont la principale cause des maladies déclarées (85 % en 2019). Les troubles musculo-squelettiques représentent 80 % du total alors qu’à l’inverse, les cas de cancers professionnels déclarés constituent une infime minorité : 0,2 %, soit 63 cas.

La centrale syndicale CCOO pointe le sous-enregistrement du caractère professionnel des maladies par les Services publics de santé. Pour les cancers notamment, les estimations se situent autour de 10 000 nouveaux cas par an. Pour Pedro J. Linares, secrétaire chargé de la santé au travail, “la nouvelle équipe à la tête du ministère du Travail et de l’Économie sociale doit mettre à jour le décret royal relatif aux maladies professionnelles pour y ajouter des agents, des pathologies et des activités professionnelles associées pour lesquels il existe déjà suffisamment de preuves scientifiques”.

En savoir plus

Découvrez d’autres actualités

Actu Communautaire

21/05/24

Déclaration sur l’avenir du socle européen des droits sociaux

Lors de la conférence de haut niveau mi-avril à La Hulpe, le Parlement européen, la Commission européenne, la Belgique au nom des 25 États membres de l'UE, le Comité économique et social européen, ETUC, SGI Europe, SME United et Social Platform ont signé une déclaration sur l'avenir du Socle européen des droits sociaux.