Actu Pays|19/09/23

ESPAGNE : les syndicats s’inquiètent des conséquences de l’“ergophobie” post-estivale

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > ESPAGNE : les syndicats s’inquiètent des conséquences de l’“ergophobie” post-estivale

La reprise du travail après les vacances d’été peut être source de stress et d’anxiété pour certaines personnes.  Aussi la confédération syndicale UGT tente-t-elle de sensibiliser sur le “syndrome post vacances” et l“ergophobie”, la crainte irrationnelle et exagérée du travail.

Selon l’UGT, ce “syndrome n’est pas une maladie en soi, mais un processus d’adaptation à la vie professionnelle après les vacances, qui peut durer environ 15 jours et se caractérise par des symptômes tant psychologiques que physiques, tels que la fatigue, la lassitude, la tristesse, des palpitations ou des difficultés à dormir”. Il survient surtout chez les personnes qui ne se sentent pas à l’aise dans leur travail.

Les causes de l’ergophobie peuvent être une surcharge de travail, un lieu de travail dangereux ou des événements traumatisants associés au lieu de travail. Les symptômes, s’ils se prolongent dans le temps, peuvent déclencher une dépression.

L’UGT juge que pour répondre à l’un comme à l’autre, la prévention des risques professionnels est essentielle. “Un travail décent, exempt de risques professionnels, dans lequel les travailleurs se sentent utiles, valorisés et épanouis, est nécessaire pour éviter de ne pas vouloir revenir après les vacances”.

En savoir plus (Source : IR Notes, www.irshare.eu)

Découvrez d’autres actualités

Actu Pays

25/03/24

DANEMARK : un outil pour créer un bon environnement de travail

L'évaluation de l'environnement de travail est une obligation légale annuelle pour toutes les entreprises employant des salariés. Différents outils sont disponibles, parmi lesquels l'APV (arbejdspladsvurdering) en ligne développé en 2019 par les experts de l'Autorité danoise de l'environnement de travail.