Actu Pays|23/08/19

ESTONIE : les troubles mentaux sont l’une des principales causes d’invalidité

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > ESTONIE : les troubles mentaux sont l’une des principales causes d’invalidité

Selon une analyse récente du ministère des Affaires sociales, les problèmes de santé mentale liés au travail constituent la 2e cause d’incapacité de travail. Les coûts directs et indirects sont estimés à 572 millions d’euros par an et pourraient augmenter dans un avenir proche.

« Les facteurs de risque psychosociaux sont souvent considérés comme des sujets douteux et ne sont pas gérés comme les autres risques. Pourtant, des facteurs de stress ont un impact direct sur le bien-être de l’entreprise ou de l’organisation, ainsi que sur le travail et la vie privée de l’individu », a déclaré Tanel Kiik, ministre des Affaires sociales.

Les risques psychosociaux les plus courants sont liés aux clients problématiques (69,9%), aux contraintes de temps (49,2%), horaires de travail longs ou irréguliers (22,6%) et à la peur de perdre son emploi (26%). Les principales difficultés à gérer ces risques sont la réticence à parler ouvertement de ces problèmes, le manque de sensibilisation du personnel et de la direction, le manque de savoir-faire et le soutien de spécialistes.

En savoir plus

Découvrez d’autres actualités

Actu Eurogip

27/02/24

“Santé-sécurité au travail en Europe : où en est-on ?”

Alors, on en est où en matière de santé et de sécurité au travail en Europe ? C'est la question que nous avons posée à William Cockburn Salazar, le nouveau directeur exécutif de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA), dans le 1er épisode des Discussions d'EUROGIP.

Actu Communautaire

21/02/24

Psychologie de la santé au travail : l’appel à candidatures pour le prix Eusebio-Rial-González est ouvert

L'EU-OSHA et l'Académie européenne de psychologie de la santé au travail (EAOHP) ont lancé l'appel à candidatures pour le prix “Eusebio Rial-González Innovation & Practice Award in OHP” 2024. Celui-ci récompense tout chercheur ou praticien dont les travaux ont apporté une contribution considérable et innovante à la psychologie de la santé au travail.