Actu Pays|10/04/17

FRANCE : la MSA lance un vaste plan d’action anti-suicide

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > FRANCE : la MSA lance un vaste plan d’action anti-suicide

Chaque année, plus de 150 exploitants agricoles meurent par suicide. Face à ce constat et aux situations de détresse, la sécurité sociale agricole (MSA) a mis en place un important plan de prévention du suicide pour la période 2016-2020.

Il s’inscrit dans la continuité du premier plan 2011-2014 et s’articule autour de 3 axes prioritaires de travail :

  1. Mieux connaître la réalité du suicide dans le monde agricole : l’enquête sur les exploitants agricoles portant sur les années 2007-2009 va être complétée par les années 2010 et 2011. Une enquête relative aux salariés agricoles, qui portera sur la période 2007 à 2013, va également être réalisée.
  2. Consolider le dispositif Agri’écoute : les objectifs visés dans le cadre de ce deuxième plan sont  de développer la formation des écoutants, d’investir dans le dispositif technique pour le rendre plus performant et de mieux connaître la réalité du monde agricole. Les campagnes de communication vont être relancées régulièrement, pour dynamiser le dispositif et garantir sa visibilité.
  3. Développer le fonctionnement des cellules pluridisciplinaires de prévention, lesquelles s’appuient sur des partenariats multiples : ministères de la Santé et de l’Agriculture, Observatoire National du Suicide, INVS, INPES, Associations d’écoute…

Plan national MSA de prévention du suicide 2016-2020

Découvrez d’autres actualités

Actu Eurogip

29/11/23

Promouvoir le système AT/MP français en Corée du Sud

L'Agence coréenne de sécurité et santé au travail (KOSHA) et le Service coréen d'indemnisation des accidents du travail et de protection sociale (COMWEL) étaient en visite d'études en octobre et novembre 2023 en France. Elles ont été respectivement reçues par la CRAMIF et par EUROGIP.

Actu Pays

24/11/23

ESPAGNE : analyse de la mortalité au travail entre 2020 et 2022

L'institut national pour la sécurité et la santé au travail (INSST) a analysé les 572 accidents du travail (AT) mortels (hors trajet, de circulation, dus au Covid) qui ont fait l'objet d'une enquête sur la période 2020-2022. Outre une meilleure connaissance des causes, il s'agit de définir les mesures appropriées pour qu'ils ne se reproduisent pas.