Actu Covid-19, Actu Pays|02/07/21

GRANDE-BRETAGNE : au moins 2 millions de personnes victimes de Covid long

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > GRANDE-BRETAGNE : au moins 2 millions de personnes victimes de Covid long

C’est ce que révèle l’étude REACT-2, dirigée par l’Imperial College de Londres et financée par le Département de la Santé et des Soins sociaux. Entre septembre 2020 et février 2021, les chercheurs ont interrogé plus de 500 000 personnes sur un échantillon aléatoire pour savoir si elles avaient eu le Covid-19 (confirmé ou suspecté) et des symptômes persistants.

L’enquête a montré que 37,7% des personnes présentaient au moins un symptôme persistant pendant au moins 12 semaines, lequel était sévère (“effet significatif sur ma vie quotidienne”) dans 30,5% des cas. 14,8% ont signalé trois symptômes ou plus. La prévalence des symptômes persistants était plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Elle augmentait linéairement avec l’âge. Surpoids, tabagisme ou vapotage, hospitalisation étaient également associés à une probabilité plus élevée de symptômes persistants. En termes de symptômes, deux groupes ont été identifiés : dans le plus important, la fatigue prédominait, tandis que dans le second, prévalaient des symptômes respiratoires et apparentés.

La Société de médecine du travail (Society of Occupational Medicine, SOM) cite un rapport récent du Trade Union Congress (TUC) selon lequel 5 % des victimes de Covid long ont été contraintes de quitter leur emploi. Le National Health Service (NHS) “commence à s’organiser pour faire face à ce tsunami de personnes, principalement en âge de travailler, qui luttent pour revenir à la normale”. Mais la SOM s’est exprimée en faveur d’actions urgentes et a fait quelques recommandations comme la mise en place de solutions flexibles au travail pour faciliter le retour à l’emploi ou des politiques claires établies entre le salarié et le responsable.

Le Pr Paul Elliott, directeur du programme React à l’Imperial College de Londres, a déclaré que leurs découvertes dressaient un tableau inquiétant des conséquences à long terme du Covid sur la santé. Et d’ajouter : “le Covid long est encore mal compris, mais nous espérons, grâce à nos recherches, pouvoir contribuer à une meilleure identification et gestion de cette maladie, qui, selon nos données comme d’autres, pourrait finalement affecter des millions de personnes au Royaume-Uni”.

Etude “Persistent symptoms following SARS-CoV-2 infection in a random community sample of 508,707 people” (pdf, en anglais)

Guide édité par SOM “COVID-19 return to work guide For managers” (pdf, en anglais)

Communiqué de SOM

 

Découvrez d’autres actualités

Actu Normalisation

30/01/23

Le Marché unique fête ses 30 ans

Créé le 1er janvier 1993, le marché unique européen fête cette année son 30e anniversaire. Or la normalisation joue un rôle central dans son bon fonctionnement et la libre circulation des biens, services, personnes et capitaux.