Actu Covid-19, Actu Pays|16/04/20

ITALIE : des mesures exceptionnelles pour garantir la continuité économique

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > ITALIE : des mesures exceptionnelles pour garantir la continuité économique

Un décret-loi (n° 23/2020, JO n° 94 du 08.04.2020) instaure de nouvelles mesures urgentes sur l’accès au crédit, les obligations fiscales des entreprises, le soutien à l’exportation, l’investissement… Dit “décret Crédit”, il vise essentiellement à garantir la continuité des affaires et à favoriser les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire liée au Covid-19.

Son article 30 prévoit notamment un crédit d’impôt pour l’achat d’équipements de protection individuelle et autres dispositifs pour protéger les travailleurs contre une exposition accidentelle à des agents biologiques et garantir la distanciation de sécurité interpersonnelle.

Ce décret fait suite à celui du 17 mars (n°18/2020) prévoyant en 2020 (art. 64) un crédit d’impôt à hauteur de 50% des coûts d’assainissement des environnements et outils de travail pour les activités commerciales, artistiques ou professionnelles. Cela va jusqu’à 20 000 euros maximum pour chaque bénéficiaire. L’enveloppe globale maximum est de 50 millions d’euros pour 2020.

En outre, ce décret n°18 prévoit :

  • le renforcement des ressources humaines de l’INAIL avec le recrutement de 200 médecins spécialistes et 100 infirmiers pour une durée de six mois, renouvelable si l’état d’urgence est maintenu (Art. 10) ;
  • des dispositions extraordinaires pour la fabrication de masques chirurgicaux et d’équipements de protection individuelle, et d’autres mesures de protection en faveur des travailleurs et de la collectivité (Art. 15 et 16) ;
  • en termes de prestations servies par l’INAIL : la suspension des délais de prescription des demandes de prestations, des précisions sur la procédure de déclaration d’infection par coronavirus (SRAS-CoV-2) liée au travail, le maintien des prestations pour la période de quarantaine (Art. 42) ;
  • la non prise en compte des conséquences de ces sinistres dans la tarification individuelle (bonus-malus) pour les employeurs publics et privés (Art. 42).

En savoir plus

Découvrez d’autres actualités

Actu Eurogip

17/07/24

Les Discussions d’EUROGIP #2 – Travailler en période de forte chaleur : où en est-on en Europe ?

Alors que l'année 2023 était déjà considérée comme la plus chaude jamais enregistrée, les deux tiers de l'Europe subissent de très fortes chaleurs depuis le mois de juin 2024. Quelles sont les conséquences pour la santé-sécurité des travailleurs ? Quelles actions mettre en œuvre pour prévenir les risques en Europe ? EUROGIP fait le point sur ces questions dans le 2e épisode de sa nouvelle série vidéo, “les discussions d'eurogip”.

Actu Pays

12/07/24

ITALIE : vers un permis de sécurité à points ?

À l'instar du permis de conduire à points dont le nombre diminue en fonction des infractions, le gouvernement italien veut introduire un permis de sécurité à points, pour les entreprises du BTP d'abord, avec une possible extension à d'autres secteurs.

Actu Communautaire

11/07/24

Position de BusinessEurope sur le télétravail et le droit à la déconnexion

Le 25 juin 2024, BusinessEurope a répondu à la consultation de la Commission européenne sur le droit à la déconnexion, soulignant qu'une réglementation excessive pourrait entraver la croissance et les avantages du télétravail, et prônant une intervention minimale de l'UE qui laisse les États membres, les partenaires sociaux et les entreprises développer leurs propres politiques.