Actu Communautaire|15/09/20

Les exosquelettes peuvent-ils contribuer à prévenir les TMS ?

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > Les exosquelettes peuvent-ils contribuer à prévenir les TMS ?

Une nouvelle note de l’EU-OSHA présente les résultats d’un projet italien – INAIL / Institut italien de technologie (IIT) – consacré aux exosquelettes et au rôle qu’ils peuvent jouer pour réduire les troubles musculosquelettiques (TMS) d’origine professionnelle.

L’exosquelette professionnel est un dispositif d’assistance portable. Il peut offrir une solution permettant de réduire les contraintes physiques au travail et la pénibilité physique comme le levage de charges lourdes. Il peut aider par exemple aussi à compenser l’impossibilité d’aménager un lieu de travail ergonomique, comme lors de travaux temporaires. Cela diminue le risque de TMS.

La nouvelle répartition des efforts sur différentes parties du corps peut avoir des effets sur la santé des travailleurs. Il faut aussi prendre en considération le confort d’utilisation. Aussi, pour rendre les exosquelettes utiles et acceptés, les auteurs du projet conseillent de concevoir des équipements centrés sur l’utilisateur.

Télécharger la note de réflexion sur les exosquelettes professionnels et la prévention des TMS
Explorer les conséquences de l’utilisation d‘exosquelettes en termes de sécurité et de santé au travail

Découvrez d’autres actualités

Actu Communautaire

21/05/24

Déclaration sur l’avenir du socle européen des droits sociaux

Lors de la conférence de haut niveau mi-avril à La Hulpe, le Parlement européen, la Commission européenne, la Belgique au nom des 25 États membres de l'UE, le Comité économique et social européen, ETUC, SGI Europe, SME United et Social Platform ont signé une déclaration sur l'avenir du Socle européen des droits sociaux.