Actu Pays|09/11/16

PAYS-BAS : les maladies professionnelles en chiffres

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > PAYS-BAS : les maladies professionnelles en chiffres

Selon le Centre néerlandais des maladies professionnelles (Nederlands Centrum voor Beroepsziekten, NCvB), le nombre de nouveaux cas de maladies professionnelles a baissé de 5% en 2015 par rapport aux années précédentes, s’établissant à 191 cas pour 100 000 travailleurs. 

Le plus souvent, ces nouveaux cas concernent les troubles psychiques, les troubles de l’appareil locomoteur et la perte d’audition due au bruit, y compris dans les cinq secteurs économiques où l’incidence globale est la plus élevée : construction, finances, transport et entreposage, industrie et enseignement.

Alors que les incapacités permanentes de travail sont principalement liées aux cancers et aux affections pulmonaires, les arrêts de longue durée résultent surtout des :

  • troubles psychiques (burn-out et syndrome de stress post-traumatique principalement),
  • troubles de l’appareil locomoteur (notamment les TMS touchant l’épaule ou le bras et les épicondylites (tennis elbow).

Dans plus de 70 % des déclarations, il s’avère que le médecin du travail ne donne aucun conseil technique ou organisationnel pour prévenir les risques. Il est regrettable de passer ainsi à côté de possibles améliorations des conditions de travail.

Le rapport a été rédigé par le NCvB (du CHU d’Amsterdam) à la demande du ministère des Affaires sociales et de l’Emploi. Il récapitule le nombre et la nature des maladies professionnelles enregistrées et leur distribution en fonction des secteurs et des professions aux Pays-Bas. Le rapport décrit également quelques avancées scientifiques et sociales récentes dans le domaine des maladies professionnelles.

Rapport du NCvB (en néerlandais)

Découvrez d’autres actualités

Actu Communautaire

14/05/24

Télétravail et droit à la déconnexion : la Commission lance la 1ère phase de consultation des partenaires sociaux

La résolution du Parlement européen du 21 janvier 2021 sur le droit à la déconnexion (2019/2181(INL)) appelait à une action législative sur le droit à la déconnexion et au télétravail au niveau de l'UE. Dans sa réponse, la Commission a confirmé son intention de présenter une proposition d'acte législatif, dans le plein respect des principes de proportionnalité, de subsidiarité et d'amélioration de la législation.

Actu Communautaire

07/05/24

Contexte et tendances sociales, économiques et juridiques du télétravail

En janvier 2021, le Parlement européen a adopté une résolution qui appelait la Commission à présenter une proposition législative sur le droit à la déconnexion, ainsi qu'un cadre législatif européen pour le télétravail. Dans ce cadre, la Commission européenne a commandé une étude qui “vise à fournir des preuves et une analyse du contexte social, économique et juridique et des tendances du télétravail et du droit à la déconnexion” dont les résultats ont été publiés récemment.

Actu Eurogip

25/04/24

Le rapport annuel 2023 d’EUROGIP est en ligne

Le rapport annuel 2023 qui vient de paraître vous donne l'occasion de (re)découvrir EUROGIP, l'organisme de référence de l'Assurance Maladie - Risques professionnels française dédié aux questions européennes, voire internationales, sur les accidents du travail et les maladies professionnelles dans leurs différentes composantes : prévention, assurance, statistiques.