Actu Pays|16/10/20

PAYS-BAS : l’inspection du travail veut que les entreprises apprennent davantage des accidents

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > PAYS-BAS : l’inspection du travail veut que les entreprises apprennent davantage des accidents

Le nombre d’accidents du travail augmente depuis des années et l’Inspection SZW veut y remédier. Aussi travaille-t-elle sur une nouvelle approche qui consiste à inviter les employeurs à cartographier eux-mêmes les circonstances d’un accident où la victime n’a subi que des blessures mineures et à élaborer un plan d’amélioration de la sécurité.

L’entreprise pourrait par exemple enquêter sur ce qui a mal tourné, ce qui pourrait être évité et comment s’assurer que l’accident ne se reproduira plus. Les points d’amélioration qui en découlent doivent être triés par l’employeur. Certes cela prend du temps aux entreprises, mais cela leur profite également puisqu’elles améliorent la sécurité selon un plan approuvé par l’Inspection et évitent une amende. Un inspecteur peut également décider d’inspecter le lieu de travail au lieu d’enquêter sur l’accident. Les entreprises peuvent encore être sanctionnées si une nouvelle inspection montre qu’aucun progrès n’a été réalisé.

Les premiers résultats de recherche montrent l’efficacité de ces nouvelles formes d’interventions pour s’attaquer à la fois à la cause directe de l’accident du travail et aux facteurs sous-jacents.

En savoir plus

Découvrez d’autres actualités

Actu Communautaire

19/06/24

Services de prévention : le point de vue des professionnels

Un article publié par l'EU-OSHA présente le point de vue des professionnels concernés dans 11 pays européens (Danemark, Allemagne, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Malte, Pologne, Roumanie, Slovénie et Espagne) sur le rôle des services de prévention (internes et externes) dans le soutien au respect des réglementations SST.