Actu Communautaire|24/06/19

Une année 2018 de collaboration, d’engagement et de campagne pour l’EU-OSHA

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > Une année 2018 de collaboration, d’engagement et de campagne pour l’EU-OSHA

Dans son rapport annuel 2018, l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) explique comme elle a poursuivi son objectif visant à garantir l’existence de lieux de travail plus sûrs et plus sains en Europe.

Dans ce cadre, elle a mené à bien plusieurs projets en collaboration avec son réseau de partenaires à travers l’Europe. Elle en cite deux en particulier : l’un sur la santé-sécurité au travail (SST) associée à la digitalisation qui a suscité des discussions avec les décideurs politiques au niveau de l’UE et des États membres ; l’autre sur la SST dans les micro et petites entreprises (2014-2018) qui a conduit à la publication de plusieurs rapports en 2018.

La campagne 2018-2019 sur la prévention des risques liés aux substances dangereuses a été lancée en avril pour une dissémination d’outils et de bonnes pratiques tout au long de l’année.

L’EU-OSHA a également entamé les préparatifs d’un événement célébré en 2019 : son 25e anniversaire.

Lire le rapport annuel et/ou le résumé

 

Découvrez d’autres actualités

Actu Pays

22/09/23

FINLANDE : le nombre d’accidents du travail a augmenté en 2021

En 2021, plus de 91 159 accidents du travail se sont produits en Finlande, soit environ 4 500 de plus qu'en 2020. Comme l'année précédente, ce sont les travailleurs de la construction (10 787), les travailleurs des services de soins et de santé (9 367) et les travailleurs des ateliers d'usinage et de fonderie (7 162) qui ont été les plus concernés.

Actu Pays

08/09/23

BELGIQUE : ce qu’il faut retenir des maladies professionnelles en 2022

En 2022, environ 38 500 personnes ont été indemnisées pour une incapacité permanente due à une maladie professionnelle (MP). Et près de 13 000 travailleurs (secteur privé et administrations provinciales ou locales, APL) ont introduit une demande d'indemnisation ; 211 décès ont été reconnus, dont 73 % dus à l'amiante, 17 % à la silicose et 10 % à d'autres maladies. C'est ce que révèle le “Rapport statistique maladies professionnelles” 2022 de Fedris.