Actu Pays|18/05/16

AUTRICHE : baisse de la sinistralité au travail en 2015

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > AUTRICHE : baisse de la sinistralité au travail en 2015

En 2015, l’AUVA a enregistré 157 246 sinistres : 90 258 accidents du travail survenus à des adultes, 54 685 accidents survenus à des étudiants et des élèves et 1093 maladies professionnelles. Cela représente une baisse de 3% en moyenne par rapport à l’année précédente. La baisse est particulièrement importante en ce qui concerne les maladies professionnelles, puisqu’elle est de plus de 10%.

Il faut également souligner que l’indice de fréquence des accidents du travail (hors accidents de trajet) a été de 24,7 pour 1000 salariés en 2015, contre 25,8 pour 1000 en 2014. En outre, des améliorations encourageantes sont à signaler dans la production de biens, le secteur d’activité où la sinistralité est la plus forte. Le nombre des accidents du travail a baissé de 5,7% dans l’ensemble de la production pour s’établir à 19 030. La construction et le commerce sont des secteurs où le nombre des accidents du travail est aussi particulièrement élevé. En 2015, il a baissé en moyenne de 3% dans ces deux branches par rapport à l’année précédente.

« Je suis heureux de constater que les entreprises autrichiennes sont de plus en plus sûres, a déclaré le Dr. Anton Ofner, président de l’AUVA. La prévention des accidents et des maladies professionnelles reste notre priorité n°1. Le nombre des accidents du travail est en baisse constante depuis des années, ce qui prouve que notre approche est la bonne. »

Découvrez d’autres actualités

Actu Communautaire

21/02/24

Psychologie de la santé au travail : l’appel à candidatures pour le prix Eusebio-Rial-González est ouvert

L'EU-OSHA et l'Académie européenne de psychologie de la santé au travail (EAOHP) ont lancé l'appel à candidatures pour le prix “Eusebio Rial-González Innovation & Practice Award in OHP” 2024. Celui-ci récompense tout chercheur ou praticien dont les travaux ont apporté une contribution considérable et innovante à la psychologie de la santé au travail.