Actu Covid-19, Actu Pays|31/05/21

AUTRICHE : un point de situation sur le Covid-19

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > AUTRICHE : un point de situation sur le Covid-19

Mi mai 2021, l’AUVA signalait 11 198 cas de Covid-19, parmi lesquels : 1 822 ont été reconnus au titre de l’assurance contre les risques professionnels, 986 ont été refusés, 1 042 ont été clôturés sans décision finale et 7 348 sont encore ouverts.

En Autriche, le Covid-19 peut être reconnu au titre d’une maladie infectieuse comme le stipule la rubrique 38 de la liste des maladies professionnelles. Le législateur a défini précisément les groupes professionnels concernés. Ce sont notamment les personnels des entreprises de soins de santé, des écoles et jardins d’enfants [couverts par l’AUVA] et des entreprises présentant un risque similaire. L’avantage pour l’assuré est qu’il revient éventuellement à l’assurance de prouver qu’il ne s’agit pas d’une maladie professionnelle.

Si la reconnaissance en tant que maladie professionnelle n’est pas possible, une reconnaissance en tant qu’accident du travail est envisageable. Mais dans ce cas, c’est à l’assuré de prouver qu’il a contracté le Covid-19 dans le cadre de son activité professionnelle. Cette preuve est généralement plus difficile à apporter. En période de pandémie, le risque d’être infecté en dehors ou au travail est au moins aussi élevé.

Enfin, depuis décembre 2020, les assurés atteints du syndrome dit post-Covid ou Covid long peuvent bénéficier d’une rééducation hospitalière de trois semaines. En plus de soins médicaux et infirmiers, l’AUVA propose une rééducation individuelle des séquelles par thérapie respiratoire, entraînement physique, physiothérapie et soutien psychologique intensif. Le Covid long se caractérise souvent par un essoufflement à l’effort, une fatigue sévère, des troubles de la concentration, des maux de tête, des pertes de l’odorat et du goût, etc.

En savoir plus (en allemand)

Découvrez d’autres actualités

Actu Normalisation

30/01/23

Le Marché unique fête ses 30 ans

Créé le 1er janvier 1993, le marché unique européen fête cette année son 30e anniversaire. Or la normalisation joue un rôle central dans son bon fonctionnement et la libre circulation des biens, services, personnes et capitaux.