Actu Communautaire|12/04/22

Huit bonnes pratiques pour prévenir les TMS récompensées

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > Huit bonnes pratiques pour prévenir les TMS récompensées

Dans le cadre de son 15e concours “Healthy Workplaces Good Practice Awards”, l’EU-OSHA récompense huit organisations et en félicite huit autres pour leurs bonnes pratiques afin de lutter contre les troubles musculo-squelettiques (TMS).

Sur les 38 organisations de 22 pays présélectionnées pour participer, le jury a retenu les exemples démontrant une approche holistique de la santé-sécurité au travail (SST). Les critères de sélection comprenaient : l’engagement conjoint des employeurs et des employés, des améliorations réelles et démontrables, des interventions durables et transférables à d’autres lieux de travail et secteurs à travers l’Europe, mais aussi respectant ou dépassant les exigences législatives de l’État membre de l’UE où elles étaient mises en œuvre.

Ainsi, grâce à des actions telles que l’implication des travailleurs, le développement d’un exosquelette ou d’une base de données, ou encore la modification de la ligne de production, les huit lauréats sont :

  • Universitätsklinikum AKH Wien, le plus grand hôpital d’Autriche,
  • Swissport Cyprus Ltd, aéroports internationaux de Larnaka et de Paphos,
  • SAP SE (Allemagne),
  • F&F Ltd, usine familiale de confiseries en Hongrie,
  • Servizi Italia Spa (Italie), fournisseur de services de blanchisserie et de stérilisation pour le secteur de la santé,
  • SIA Silkeborg Spaantagning Baltic, entreprise de métallurgie lettone,
  • UAB Vonin, fabricant d’équipements professionnels de pêche en Lituanie,
  • Zavarovalnica Triglav, d.d., compagnie d’assurance slovène.

Ils seront récompensés lors du sommet sur les lieux de travail sains à Bilbao (Espagne), en novembre 2022. Tous les exemples seront présentés sous forme d’études de cas et dans une brochure dans les mois à venir.

En savoir plus

Découvrez d’autres actualités

Actu Communautaire

24/04/24

Le Parlement européen adopte la directive sur le travail des plateformes

Les eurodéputés viennent d'approuver à une écrasante majorité (554 voix pour, 56 voix contre et 24 abstentions) une version édulcorée de la directive européenne sur le travail de plateforme ce mercredi (24 avril), mettant fin à deux années d'intenses négociations. de nouvelles règles visant à améliorer les conditions de travail des travailleurs des plateformes.