Actu Pays|30/11/20

ITALIE : plus de 211 millions € pour soutenir la SST

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > ITALIE : plus de 211 millions € pour soutenir la SST

Aujourd’hui plus encore, il ne faut pas baisser la garde afin que l’urgence sanitaire ne fasse pas oublier la santé et sécurité au travail (SST)”. Franco Bettoni, le président de l’INAIL, est heureux d’annoncer une enveloppe de 211,2 millions € pour soutenir les entreprises qui investissent dans la prévention des risques professionnels.

Pour quoi, pour qui ?

Les fonds qui seront attribués en 2021 sont répartis selon les régions et provinces et suivent 4 axes de financement :

  1. (Isi Generalista) 94,2 millions € pour les projets d’investissement et 2 millions € pour les projets visant l’adoption de modèles organisationnels et de responsabilité sociale
  2. (Isi Tematica) 45 millions € pour les projets de réduction du risque de manutention manuelle de charges
  3. (Isi Amianto) 60 millions € pour les projets de recyclage des matériaux contenant de l’amiante
  4.  (Isi Micro e Piccole Imprese) 10 millions € pour les micro et petites entreprises opérant dans les secteurs de la fabrication mobile et de la pêche.

Les bénéficiaires de ces financements sont les entreprises et indépendants inscrits à la Chambre de commerce. Une autre dotation est réservée aux micro et petites entreprises de l’agriculture (Isi Agricoltura 2019-2020). “Afin d’optimiser l’utilisation des fonds alloués, d’accroître l’implication des entreprises et d’accélérer le versement des fonds, nous avons simplifié les formalités pour les entreprises et défini plus en détail les interventions pouvant être soutenues”, explique Franco Bettoni.

Les demandes se font uniquement en ligne, selon une procédure comprenant plusieurs étapes. La subvention en capital, calculée sur les dépenses considérées comme éligibles hors TVA, peut couvrir jusqu’à 65% des dépenses engagées par l’entreprise. Cela représente un maximum de 130 000 € pour les projets éligibles relevant des axes 1 à 3 et de 50 000 € pour ceux de l’axe 4.

Cette dotation, en place chaque année depuis 2010, est “unique en Europe”. Elle a déjà permis la mise en œuvre de 32 000 projets.

Source (en italien)

Découvrez d’autres actualités

Actu Normalisation

30/01/23

Le Marché unique fête ses 30 ans

Créé le 1er janvier 1993, le marché unique européen fête cette année son 30e anniversaire. Or la normalisation joue un rôle central dans son bon fonctionnement et la libre circulation des biens, services, personnes et capitaux.