Actu Covid-19, Actu Pays|14/12/21

SUISSE : 13 masques FFP2 non conformes retirés du marché

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > SUISSE : 13 masques FFP2 non conformes retirés du marché

En tant qu’autorité de surveillance du marché, la Suva a retiré 13 masques de protection respiratoire FFP2 non conformes. En effet, elle contrôle depuis le début de la pandémie la qualité de ces produits disponibles à la vente.

L’intensification des cas de coronavirus a entraîné un afflux massif de nouveaux masques de protection respiratoire sur le marché, y compris des produits non conformes. Dans le cadre d’examens en laboratoire, la Suva a constaté en juillet 2020 que 60 % des masques FFP2 testés offraient une protection insuffisante. Elle a alors initié des interdictions de vente ainsi que des rappels et intensifié ses contrôles par échantillons au cours des mois qui ont suivi.

Pour autant, selon la Suva, la qualité des masques est bien meilleure qu’en juillet 2020. Ainsi, le risque d’acheter un produit non conforme est près de trois fois moins élevé qu’il y a un an et demi. La disponibilité des masques de protection respiratoire sur le marché suisse se sont également améliorées au cours des derniers mois.

Comment reconnaître et choisir les bons masques FFP2 ou FFP3

 

Découvrez d’autres actualités

Actu Communautaire

17/01/22

Nouveau film : Napo aux prises avec des robots au travail

“Pensez numérique, pensez sécurité et santé.” Tel est le message du nouveau film avec la mascotte de prévention Napo. Ce film décrit certaines des technologies robotiques émergentes, les types d'accidents associés, les principaux dangers et la manière dont ils peuvent être contrôlés.

Actu Pays

14/01/22

ALLEMAGNE : une évaluation approfondie de la campagne “Kommitmensch”

Le projet était ambitieux. Sous le slogan “kommmitmensch” que l'on pourrait traduire par “viens avec moi”, la DGUV ainsi que les associations professionnelles et caisses d'assurance accident ont mené conjointement une campagne sur 4 ans pour accroître la culture de prévention dans les entreprises, PME notamment. Cette campagne fait aujourd'hui l'objet d'une évaluation approfondie. Ce qui n'est pas si courant.