Actu Communautaire|23/05/18

Un travailleur européen sur cinq se dit stressé par son travail

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > Un travailleur européen sur cinq se dit stressé par son travail

Selon l’enquête d’opinion « The Workforce View in Europe 2018 », 18% des salariés européens disent souffrir quotidiennement du stress au travail. Un chiffre en hausse de 5% par rapport à l’enquête 2017.

Les plus stressés sont les travailleurs polonais (27 %), suivis des Français et des Britanniques (20 %). Les Néerlandais semblent être les moins sujets au stress (10%). L’étude précise également que près de 14% des salariés européens interrogés estiment que leur entreprise ne s’intéresse « pas du tout » à leur bien-être mental, tandis que 34% pensent qu’elle s’y intéresse « peu ». En outre, d’importantes disparités entre les pays apparaissent : près de 30% des salariés polonais pensent que leur bien-être mental n’intéresse pas du tout leur employeur, presque cinq fois plus que leurs homologues aux Pays- Bas et en Suisse (7 %).

The Workforce View in Europe in 2018 (Echantillon composé de 9 908 adultes actifs dans 8 pays : Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni et Suisse)

Découvrez d’autres actualités

Actu Normalisation

30/01/23

Le Marché unique fête ses 30 ans

Créé le 1er janvier 1993, le marché unique européen fête cette année son 30e anniversaire. Or la normalisation joue un rôle central dans son bon fonctionnement et la libre circulation des biens, services, personnes et capitaux.