Actu Communautaire|23/05/18

Un travailleur européen sur cinq se dit stressé par son travail

Accueil > L’actualité d’EUROGIP et des risques professionnels en Europe > Un travailleur européen sur cinq se dit stressé par son travail

Selon l’enquête d’opinion « The Workforce View in Europe 2018 », 18% des salariés européens disent souffrir quotidiennement du stress au travail. Un chiffre en hausse de 5% par rapport à l’enquête 2017.

Les plus stressés sont les travailleurs polonais (27 %), suivis des Français et des Britanniques (20 %). Les Néerlandais semblent être les moins sujets au stress (10%). L’étude précise également que près de 14% des salariés européens interrogés estiment que leur entreprise ne s’intéresse « pas du tout » à leur bien-être mental, tandis que 34% pensent qu’elle s’y intéresse « peu ». En outre, d’importantes disparités entre les pays apparaissent : près de 30% des salariés polonais pensent que leur bien-être mental n’intéresse pas du tout leur employeur, presque cinq fois plus que leurs homologues aux Pays- Bas et en Suisse (7 %).

The Workforce View in Europe in 2018 (Echantillon composé de 9 908 adultes actifs dans 8 pays : Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni et Suisse)

Découvrez d’autres actualités

Actu Eurogip

27/02/24

“Santé-sécurité au travail en Europe : où en est-on ?”

Alors, on en est où en matière de santé et de sécurité au travail en Europe ? C'est la question que nous avons posée à William Cockburn Salazar, le nouveau directeur exécutif de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA), dans le 1er épisode des Discussions d'EUROGIP.

Actu Communautaire

21/02/24

Psychologie de la santé au travail : l’appel à candidatures pour le prix Eusebio-Rial-González est ouvert

L'EU-OSHA et l'Académie européenne de psychologie de la santé au travail (EAOHP) ont lancé l'appel à candidatures pour le prix “Eusebio Rial-González Innovation & Practice Award in OHP” 2024. Celui-ci récompense tout chercheur ou praticien dont les travaux ont apporté une contribution considérable et innovante à la psychologie de la santé au travail.