ISO et politique sociale : une tendance controversée

23/01/17Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

Eckhard Metze, Directeur du Bureau des employeurs au sein du Secrétariat de la KAN et Vice-président du Comité de normalisation du DIN "Processus organisationnels", dénonce le fait que l'Organisation internationale de normalisation (ISO) travaille de plus en plus sur des sujets de politique sociale et sociétale.

Depuis sa création, en 1946, l’SO déclare avoir élaboré plus de 20 000 normes, des normes techniques pour la plupart. Ces normes sont importantes pour veiller à ce que les produits techniques et les services soient proposés dans une qualité comparable dans le monde entier. De plus, des normes techniques contribuent à ce que ces produits soient conçus pour présenter un maximum de sécurité, tant pour le consommateur que pour l’utilisateur professionnel.

Mais l’ISO a, depuis plusieurs années, lancé des projets de normalisation relatifs à des sujets de politique sociale/sociétale, "qui relèvent clairement de la responsabilité du législateur, des organismes d’assurance accidents ou des partenaires sociaux" et "qui n’ont précisément rien à voir avec la normalisation technique classique". De plus, pour M. Metze, "de telles normes ISO laissent présager une pression élevée en termes de certification".

Lire l'article de la KanBrief 3/2016